L’introduction en Bourse

L'introduction en Bourse

L’introduction en Bourse est la mise sur le marché des actions (titres de propriété) d’une entreprise. En général, des actions sont spécialement créées pour l’occasion, ce qui permet à l’entreprise de procéder à une augmentation du capital. Dans d’autres cas, aucune nouvelle action n’est créée pour la circonstance, il s’agit alors d’une simple cession de titres.

Plusieurs raisons peuvent amener une entreprise à ouvrir son capital social :

  • Le manque de ressources pour financer les nouveaux investissements ;
  • Le taux d’endettement élevé de l’entreprise ;
  • La recherche de partenaires de référence pour l’accompagner ;
  • La volonté de diversifier ses sources de financement.

Sur le marché financier de l’Afrique Centrale, l’introduction en bourse est réservée uniquement aux sociétés anonymes, aux Etats et collectivités locales, lesquels sont soumis à un certain nombre de critères :

  • Réaliser un chiffre d’affaires annuel supérieur ou égal à 5 milliards de francs CFA ;
  • Avoir une capitalisation boursière variant entre 1 et 250 milliards de francs CFA ;
  • Avoir trois exercices bénéficiaires ;
  • Diffuser au minimum  10% des fonds propres …

La souscription à une introduction en Bourse est ouverte à tout investisseur, personne physique et morale sans distinction aucune. Il suffit d’être à jour sur le plan juridique et d’avoir la capacité financière nécessaire pour acquérir les titres à leur prix d’émission.

 

  • Accroître les ressources financières propres de la société ;
  • Améliorer la notoriété de la société aussi bien sur le plan financier que commercial ;
  • Réduire le coût de l’endettement de l’entreprise ;
  • Evaluer les performances réelles de la société ;
  • Crédibiliser l’entreprise auprès de ses fournisseurs et partenaires (banques, clients, etc.) ;
  • Permettre aux actionnaires de trouver des liquidités via la cotation de leurs titres ;
  • Bénéficier des avantages fiscaux liés aux valeurs mobilières cotées à la BVMAC.

 

 

En notre qualité de conseiller financier et d’intermédiaire en bourse, nous réalisons les diligences relatives à l’opération et assurons le service financier de cette dernière (paiement des dividendes, gestion du registre des actionnaires) pour le compte de nos clients.